Jason Eraste, the horse whisperer.
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jason Eraste, the horse whisperer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 304
MessageSujet: Jason Eraste, the horse whisperer.   Sam 28 Aoû - 9:21


Jason Eraste


© mlle j.


JE FUS...
.

© Lya
Fils de Xénos.
Âge: 26 ans
Origine: Athénienne
Rang Social: Jason est une personne qui fait partie des gens riches. Il a reprit l’entreprise de son père qui marche vraiment bien. Toute fois, il ne se vente pas de sa richesse et n’hésite pas à aider les plus pauvres. La nouvelle démocratie lui fait un peu peur, mais il sent bien loin de tout cela.
Quel Dieu vénéré ? Pourquoi ? Hermès est le Dieu qu’il vénère. Celui-ci protège les marchands et les inspire pour leur commerce. Ayant des haut et des bas, Jason n’hésite pas à aller chercher de l’aide près d’Hermès.
Craignez-vous la colère des Dieux ? Oui et non. Il a peur pour la cité et tous ceux qui y vivent, mais il se borne à penser que les Dieux ne détruiront pas la vie à Athènes, bien qu’ils contrôlent tout.

IL Y A FORT LONGTEMPS...
.
« Redresses-toi ! Jason, redresses-toi, sinon il va te faire manger la poussière ! Jason ! »
Plus le temps de rien faire, voici l’enfant à terre. Le cheval partait en coup de cul avant de s’arrêter, attirer par l’enfant. Celui-ci était allongé de tout son long sur le sol, rigolant de bon cœur. Il en avait toujours rêvé et voilà que sa première chute venait d’arriver. Comme il était heureux à ce moment même ! Alors que certains craignaient la chute, lui l’avait attendu avec impatience. Savoir ce que cela faisait, qu’elle sensation on avait quand on se faisait jeter d’une bête qui faisait le triple de son poids. Alors que son père rattrapait le cheval, un peu paniquer à l’idée de retrouvé un fils blessé, Jason se releva, le visage recouvert de poussière. Tapant sur sa toge, il regarda son paternel revenir, avec derrière lui, l’hongre qui trottinait. Le sourire aux lèvres, il fit quelques pas pour aller à leur rencontre et remonter en selle, mais Xénos ne voulut pas. Il allait devoir encore attendre un peu, sinon, sa mère allait piquer une crise. Pas très content, Jason poussa un long soupire avant rejoindre la maison où l’attendait sa mère et sa sœur. Âgée de six ans, l’enfant voyait déjà son avenir : il montera à cheval aussi bien que son père et reprendra le flambeau. Il se voyait déjà, grand dresseur équin et le marchand le plus reconnut de tout Athènes. Il ferait la gloire de sa famille à lui tout seul. Mais ses parents ont toujours été là pour le faire redescendre de son nuage. Ils avaient travaillés dur pour avoir ce qu’ils ont à présent. Xénos était un marchand d’équidé et le seul d’Athènes. Son métier lui rapportait énormément et bien vite, lui et sa femme on put créer une famille. Bien que riche, l’homme n’a jamais montrer sa richesse à tous et est toujours resté modeste. Il était bien vu par tous et c’est pour cela, que Jason voulait devenir comme lui. Poussant la porte de la maison, l’enfant fut accueillit par Apolline, sa sœur petite sœur de deux ans. A peine arrivé qu’il ressortait déjà, suivit de sa sœur pour aller jouer dehors. Ils étaient très liés, ayant bien plus qu’une relation frère/sœur. Partenaire de bataille, camarade de blague et distributeur de sourire. Quand on connaissait l’un, on connaissait l’autre.

Toutefois, en grandissant, ils s’éloignèrent un peu. Jason se concentrait sur les chevaux, oubliant tout ce qui pouvait l’entourer. Il était un très bon cavalier et la relève serait assurée, mais Xénos voyait bien que son fils s’impliquait un peu trop avec les bêtes. Il essayait alors de l’éloigner un peu, de le faire sortir un peu de tout ça, car il ne voulait pas que son fils se coupe de toute communication avec le reste du monde. Mais l’adolescent était devenu accros. Alors il le laissa faire et se força à penser qu’il se calmera en grandissant. A ses seize ans, Jason dû faire l’éphébie. Se fut de longue et dur année pour lui, car il était bien loin de ce monde qu’il considérait comme barbare. Il trouva sa place près des cavaliers, s’occupant des chevaux blessés et aidant les moins à l’aise à cheval. On lui apprit à se battre, mais cela fut en vain. La seule arme qu’il réussit à manier sans trop de difficulté fut la lance. Pendant son service, il reçue une lettre de sa famille, une lettre qui changea toute sa vie :
    Jason, mère est gravement malade. Je ne sais pas si elle survivra, surtout que l’hiver sera dur. Je prie les Dieux tous les jours pour qu’ils laissent notre chère mère avec nous, mais j’ai l’impression qu’ils ne m’entendent pas. Père est absent depuis plusieurs semaines, il avait un troupeau à amener dans les campagnes et je n’ai plus aucunes nouvelles. J’espère que tout va bien pour toi. Tu me manques mon frère..
    Ta Apolline

Quelques jours plus tard, sa mère mourut. Cela fut très dur pour tous et surtout pour Jason qui ne pouvait pas être près de sa sœur. Il était obligé d’être là, à faire des choses dont il a horreur. Un an. Il lui restait un an à faire et il trouvait le temps long. Trop long. Ce fut surement l’un des moments où Jason perdit tout envie de sourire, toute envie de prendre la vie à la rigolade. Mais il se battait. Pour son père et sa sœur, qui l’attendaient.

« Bienvenue chez toi grand frère ! »
Le serrant un peu plus fort dans ses bras, Apolline ne pu retenir quelques larmes de joie mêlée à la tristesse. Il resserra un peu plus fort l’étreinte, heureux de la revoir et être rentré enfin chez lui. La maison semblait tellement vide. Sa mère était à présent partie rejoindre les cieux et son père, tellement anéantit par la mort de sa femme était partie avec son meilleur destrier, donnant un baiser d’adieu à sa fille et offrant sa bague à son fils. Ils se retrouvaient plus que tous les deux et Jason avait peur de décevoir sa sœur, de ne pas être à la hauteur pour la protéger. Mais il ne lâcha rien. Ne perdit pas espoir. Non, il n’était pas revenu pour se laisser dépasser par les évènements. Jason reprit le dressage des chevaux, mais resta les pieds sur terre, car il devait soutenir sa sœur qui avait besoins de lui. Avec les temps, le sourire revient sur le visage de l’athénien. La vie reprit son train habituel. Bien qu’il ne croyait pas être à la hauteur, il vendait des bêtes et en dressait beaucoup, ce qui lui rapportait. La relation avec sa sœur c’était plus que jamais ressoudé et surtout, il se sentait bien. Vingt-six ans. La vie lui semble paisible, mais la démocratie à pointé le bout de son nez et Jason se pose beaucoup de questions. Mais il se rassure intérieurement et ne laisse rien paraître. Il prie souvent pour lui et sa sœur, pour que son travail dure et pour toute la ville. Plus que jamais, il sent ce besoins d’aller prier les Dieux, même s’il se demande parfois si cela est vraiment utile. Ne sachant pas trop où cela peu les menés, il préfère rester loin de ce tournant, gardant ses habitudes et ses envies.


QUELQUE CHOSE OU...
.
Tous égaux et en même temps tous si différent. Et pour être différent, Jason l’est. C’est un homme qui sort complètement du lot. On le reconnaitrait juste par sa façon d’être et celle qu’il a de parler. Toujours le sourire aux lèvres, même quand tout va mal. Il n’aime pas voir les gens autour de lui malheureux et c’est pourquoi il fait toujours tout pour faire rire les autres. Il a ce besoins d’avoir des personnes heureuses près de lui, pour oublier ses propres problèmes. C’est une personne sincère, qui ne se voit pas vivre sans amis autour de lui. Comme tout le monde, il aime avoir des moments de solitude, mais ceux-ci ne durent jamais très longtemps. Jason se démarque de tous ces gens dit « riches ». Bien qu’il ait une fortune grâce à son métier, il reste quelqu’un de discret vis-à-vis de cela. Il ne donnera jamais de l’argent au plus pauvre, préférant fournir de la nourriture ou des soins. Il a apprit en grandissant qu’il n’était pas bon de donner de l’argent brute à quelqu’un qui en a besoins. Sérieux et responsable, il change complètement quand il prend son travail le matin. Très perfectionniste, très patient, il prend son travail très à cœur et n’a pas peur de rester des heures et des heures dans son écurie sans voir personne. Il a besoins de savoir ses chevaux en bonnes santés pour qu’ils deviennent de bonnes bêtes. Certains disent qu’il est trop sérieux dans son travail, mais cela ne changera rien à sa façon de faire. Comme il le dit souvent, « les clients ne se plaignent jamais des chevaux que je leur vends ! » Il sait ce qu’il fait et n’aime pas que certains fouinent dans son domaine. Mais quand il sort de son travail, Jason est un homme adorable. Il est doux et amusant. Un peu maladroit, il lui arrive de faire souvent des gâches qu’il pourrait éviter, s’il n’était pas aussi casse-cou. Que ne ferait-il pas pour voir un sourire sur le visage d’un enfant. Un peu charmeur, il n’a encore jamais trouvé la femme avec qui il se voit construire sa vie. Bien que sa sœur essai par tous les moyens de le caser avec quelqu’un, son travail et sa routine son trop important pour lui et il n’arrive jamais à trouver du temps pour sa dulcinée. Il est ainsi. Peut-être que le jour où il tombera vraiment amoureux, il aura du temps, mais ce n’est pas le cas pour le moment. Bien qu’il peu paraître pas très malin, Jason est une personne qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Espiègle et très ouvert d’esprit, il apprend très vite et connais énormément de chose. Il est simple de parler avec lui. Bien qu’il soit assez connu dans la ville, il n’a pas pour autant prit la grosse tête. Reconnut comme l’un des meilleurs cavaliers d’Athènes, il aide les plus jeunes et apprécie donner quelques conseils aux soldats. Il aime se sentir utile et donner de l’aide à ceux qui en on besoins. Loin d’être un flemmard, il lui arrive de ne pas voir l’heure passé et être en retard pour le diner. Quez voulez-vous, il est ainsi et personne ne le changera.

N’étant pas un guerrier, il n’a pas besoins d’être taillé comme une armoire à glace. Toutefois, il aime avoir un beau corps. Il a hérité du corps de son père. Musclé, fin et élégant. Un corps dont il prend soin. Il aime se sentir bien dans sa peau et c’est pourquoi il prend soin de lui. La peau un peu bronzé, les cheveux bruns toujours coiffés en batailles, il a cet air un peu voyou sur le visage qu’il a toujours eut depuis son enfance. Petit, on avait le regard attiré par son sourire. Aujourd’hui, cela ne change pas. Un sourire toujours aux coins des lèvres, il est rare de ne pas le voir avec. Jason n’a jamais de barbe, se rasant toujours avant que cela soit trop long. Ses yeux sont bruns, éclaircissant plus ou moins avec le soleil, ils pétillent toujours de bonheur, même quand tout va mal. Il est ainsi, ne rien laisser paraître, même par son physique. Quand tout va mal de l’intérieur, il bouillonne de l’extérieur, ne se fatiguant jamais de cette bonne humeur qu’il dégage. Jason n’est pas très grand pour un homme, disons qu’il est dans la moyenne. Il fait un mètre soixante-quinze pour une cinquantaine de kilos. Oui, un peu maigre, mais avec son travail et son manque de temps, Jason ne trouve pas le temps de bien se nourrir, ce qui provoque les foudres de sa sœur. Pas très poilus, il est plutôt fier de ce point, n’aimant pas être vu comme un ours brun. Les parties qu’il aime le plus et qu’il chérit, ce sont ses membres. Sans ses bras et ses jambes, il ne pourrait plus exercer son métier et se serait le condamné à mort. Ses chevaux sont beaucoup pour lui et ne plus pouvoir s’occuper d’eux serait une vraie torture. Bien qu’il ne soit pas un homme de l’armé, il a quelques cicatrices sur le corps, dû à des rodéos et des chutes assez violentes. La plus impressionnante cicatrice qu’il garde est celle qui par de sa nuque et qui longe la moitié de son dos. Mais bon, il ne ressent plus rien, c’est comme-ci il était né avec ! Il le dit souvent, tous les métiers ont des risques, que l’on soit poissonnier ou bien soldat. Dresseur ou politiciens. La chose qu’il aime le moins, ce sont ses oreilles. Vous ne trouvez pas qu’elles sont trop grandes ?
Question vestimentaires, Jason s’habille avec la toge des gens riches, sans pour autant montrer de grande importance dessus. Pour monter à cheval, il préfère enfiler l’exomide. Plus légère comme tenu et ses mouvements sont beaucoup plus libres. Spartiates aux pieds, il porte aussi la bague de son père en or à son pouce dont il hérité. Pour le reste, il est comme tout le monde et ne se permet pas des folies vestimentaires.

QUELQU'UN.
.

Pseudo et Âge: Ju et 16 balais.
Sexe: demoiselle
Célébrité choisie: Josh Duhamel
Comment avez-vous connu le forum ? Comment le trouvez-vous ? Connu par l’admine et je le trouve tellement bien que je me suis inscrite !
Code du règlement ?
Spoiler:
 


Dernière édition par Jason Eraste le Sam 28 Aoû - 17:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 881
MessageSujet: Re: Jason Eraste, the horse whisperer.   Sam 28 Aoû - 10:41

Bienvenue à toi !

Bon courage pour finir ta présentation. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 335
MessageSujet: Re: Jason Eraste, the horse whisperer.   Sam 28 Aoû - 10:47

    Bienvenuuue et bonne continuation Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 304
MessageSujet: Re: Jason Eraste, the horse whisperer.   Sam 28 Aoû - 10:52

    Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 304
MessageSujet: Re: Jason Eraste, the horse whisperer.   Sam 28 Aoû - 17:23

    Désolé du DP Mad
    J'ai terminé (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 881
MessageSujet: Re: Jason Eraste, the horse whisperer.   Sam 28 Aoû - 18:26

Très bonne fiche (pourquoi ça me surprend pas XD). Smile

Je te valide donc. Wink
Tu peux poster bien entendu et voter pour les top-sites également.

Bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé.
MessageSujet: Re: Jason Eraste, the horse whisperer.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jason Eraste, the horse whisperer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Créations de Jason
» Horse Liberty -- La terre des Mystères
» Horse Dream RPG
» Jason Derulo || Wallpaper || Gus' Art'
» Jason Allison
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
ATHENIENS, ATHENIENNES
 :: Manuscrit de recensement :: Installés
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit