Avancée du contexte ϟ
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avancée du contexte ϟ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
AdminMessages : 58
MessageSujet: Avancée du contexte ϟ    Sam 18 Déc - 12:06


Les Vagues du Maîtres des Mers
Intrigue N'1
Ces derniers jours, Athènes est en ébullition. L'ancienne dévotion que les citoyens portaient à leurs divinités semble aujourd'hui être compromise. Si certains demeurent croyants et pratiquants par crainte de ne subir la colère de la toute puissance, d'autres commencent à revendiquer leur doute et un certain individualisme qui ne plait guère. En effet, les différents prêtres des temples n'ont de cesse de mettre en garde les Athéniens mais ils n'entendent rien. Au petit matin, l'horreur est de mise. Le port si respecté d'Athènes vient d'être saccagé: les récoltes sont piétinées et gaspillées, certaines constructions détruites et la grande statue à l'effigie de Poséidon vient d'être détruite. Personne ne sait qui sont les responsables de cet affront mais toujours est-il que la rumeur est sur toutes les bouches de l'agora d'Athènes. Il faut rétablir l'ordre avant qu'un de nos Dieux ne se mette en colère. Mais il semble que cette matinée ne sera pas de tout repos. Qui a dit que Poséidon était patient ?

En effet, alors qu'une foule de citoyens s'étaient précipités jusqu'au port pour constater les dégâts et tenter de les rétablir avec leurs maigres forces, la divinité des mers semble avoir fait son apparition. Sous la panique générale, une masse immense représentant une barrière d'eau haute de plusieurs mètres s'approche avec dangerosité du port et de leurs occupants. Les citoyens terrifiés tentent tant bien que mal de rejoindre leur abris entre les murs d'Athènes et si la plupart y sont parvenus malgré des difficultés et une peur paralysante, certains âmes n'en sont pas ressorties vivantes. L'Agora elle-même subit le même sort. Répercussion naturelle d'un ras-de-marée, le marché d'Athènes eut à souffrir d'un tremblement de terre qui ne dure qu'une poignée de minutes qui semblent plutôt interminables pour l'ensemble des malheureux badauds. Les étalages s'effondrent, emportant avec eux les récoltes et autres produits destinés à faire nourrir la famille du marchand dévasté. Personne n'avait connu un tel déchainement de violence alors que celui-ci n'était qu'un instant parmi leur longue vie. Les Dieux étaient intervenus.

Les jours suivants, on dénota plusieurs disparitions soudaines d’habitants qui n’avaient certainement pas pu échapper à la vague mortelle. Des familles furent effondrées par la perte d’un père, la perte d’un frère ou même d’une commerçante du quartier dont le corps inerte avait été rejeté par la mer comme si elle n’avait été méritante de son sort. Par chance, Poséidon avait délibérément épargné la cité de sa mer destructrice bien que l’Agora ait elle aussi subi de nombreux dégâts. Les pertes étaient pour la plupart matérielles mais durant les semaines suivantes, le manque de poisson se fit brutalement ressentir, provoquant une famine inquiétante au sein des citoyens. Les murmures encore traumatisés continuaient de se faire entendre plus discrètement parmi les rues escarpées d’Athènes. On n’osait parler à voix haute de ce qui s’était passé. Le marché dût reprendre rapidement du service bien que les premiers jours n'offraient que de rares denrées à se mettre sous la dent. La reconstruction du Port fut entrepris aussitôt qu'on remarqua qu'elle était indispensable. Athènes sans son port perdrait bien vite de son prestige commercial.

Aujourd'hui, la plupart des citoyens redoublent de piété. Ils se succèdent à chacun des temples afin d'implorer le pardon des fautes perpétrés par des criminels lâches qui n'ont toujours pas été identifiés. L'Assemblée tente tant bien que mal d'apaiser cette ambiance lourde, à coups de fêtes inopinées et de quelques taxes réduites. Mais la méfiance fait place à l'intolérance envers les rares hérétiques qui osent encore se montrer après une telle profanation. Les étrangers quant à eux sont accueillis avec l'œil suspicieux qui caractérisent les citoyens athéniens qui craignent une nouvelle attaque. La tension est à son maximum et les accusations vont bon train parmi les rumeurs de rue. On n'ose parler de cette catastrophe à voix haute mais l'évènement reste marqué dans les esprits: ils seront punis tôt ou tard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AdminMessages : 58
MessageSujet: Re: Avancée du contexte ϟ    Jeu 23 Juin - 21:23


Encens envoutant, je m'en remet à toi
Intrigue N'2
Athènes la grande est en ébullition. Depuis ces derniers jours, la cité connait un remue-ménage sans nom. A l’Agora, des têtes voilées qu’autrefois on ne côtoyait qu’au sein des temples vont et viennent dans les rues, visiblement agitées d’une nervosité étrange. Alors que les étrangers sont en droit de se demander ce qui se trame au sein de la religion athénienne, les natifs eux n’ont aucun doute. Les Panathénées se préparent. Véritable célébration, elles rendent hommage à la naissance de la protectrice Athéna et font partie des plus grandes festivités qui animent la cité grecque. Le soir venu, alors que Séléné éclaire Athènes de mille feux, celle-ci brillait d’autant plus par les lumières et le festin qui avaient été installés près du Parthénon. La nuit promettait d’être longue et mouvementée. Si la fête religieuse s’était normalement déroulée jusqu’alors, qui pouvait promettre qu’elle allait demeurer aussi pieuse ? D’autant plus que dissimulés dans la foules, des âmes peu serviles ricanaient de leurs actes. Si les encens allumés pour l’occasion parfumaient l’endroit d’un arôme envoutant, qui pouvait bien se douter qu’ils humaient également le complot…

En effet, tous les citoyens se croyaient lavé de tout crime alors qu'on profitait avec avidité des mets longuement préparés pour l'occasion. Les langues se déliaient, les rires fusaient et personne ne comprenait alors quelle ivresse s'emparait d'eux. Mettre ça sur le compte de la félicité de Dionysos était sans doute bien plus simple. Les encens, trafiqués, ne manquèrent pas de jouer leur rôle. Le but était de mettre le chaos, de transformer l'Athènes docile et prestigieuse en un mélange de décadence et d'accidents. Les hommes les plus timides s'en trouvaient devenus les forcenés Guerriers qui ont fait la légende. Quelques citoyens ci et là prenaient des attitudes dignes des Dieux, sans doute se prenant sans scrupule pour l'un d'entre eux. D'autres se découvraient des vices et des pulsions qui autrefois leur demeuraient inconnus. Certains accidents se produisirent, de toute évidence, personne n'en ressortirait indemne.

Aujourd'hui, les esprits se sont réveillés embrumés. On ne se souvient plus de ce qui s'est passé la veille, seuls demeurent devant leurs yeux ébahis les restes de ce qui semblait être une soirée d'un autre monde. Les blessés sont conduits à l'infirmerie, certains se réveillent dans des postures étranges ou même dans un endroit qui leur était interdit. De toute évidence, quelque chose ne tournait pas rond. Si aujourd'hui on ignore encore qu'est-ce qui a été responsable de cette folie générale, les soupçons se portent sur la personne la plus impliquée: Diane Aphrodie. La Grande Prêtresse qui a organisé ces Panathénées n'aurait-elle pas pu être l'investigatrice de ce blasphème ? Les opinions se partagent: il y a ceux qui la croit innocentes comme la plus jeune des brebis, d'autres voient en elle la nouvelle vipère qui a infiltré les meilleurs rangs à ses fins. Tous les regards se tournent vers elle quand elle passe et tout le monde s'épie les uns les autres. Le climat est à la paranoïa maintenant, qui peut-on réellement croire à présent ? La confiance n'est plus chez les Athéniens.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Avancée du contexte ϟ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
ADMINISTRATION
 :: Civilisation & Gouvernement
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit